Réalités Cliniques

Réalités Cliniques

La référence du praticien généraliste
4 numéros par an

Acheter/s'abonner

Sommaire

Articles

Numéros précédents

Bibliographie

Evaluations

Espace auteurs

Articles

Rechercher
Rechercher

lancer la recherche

Restaurations esthétiques en céramique collée (RECC) et traitement de l’usure : chronologie clinique

Restaurations esthétiques en céramique collée (RECC) et traitement de l’usure : chronologie clinique

RC - Année : 2018 - Volume : 29 RC - Année : 2018 - Volume : 29 - Numéro : 2 - Page : 127-136
12,00€ Acheter En savoir +
Les restaurations esthétiques en céramique collée, dites RECC, sont une des options thérapeutiques pour la réhabilitation prothétique des dentures usées. Elles sont adaptées aux usures avancées causées par l’érosion chimique comme à celles causées par l’attrition ou l’abrasion mécanique. La stabilité de la morphologie occlusale qu’offre la céramique assure un maintien des rapports maxillo-mandibulaires dans le temps, indispensable dans ces prises en charge globales. Toutefois, la fragilité relative du matériau impose à la fois un protocole de collage strict, afin de le renforcer, et une méthodologie clinique précise. Cet article se propose de décrire une approche thérapeutique globale fondée sur les RECC, en détaillant les aspects chronologiques du traitement type. Auteurs : Olivier Etienne MCU-PH, Prothèses, Faculté dentaire de Strasbourg

Igor Weber Prothésiste, Faculté dentaire de Strasbourg

Dominique Watzki Prothésiste, Strasbourg
12,00€ Acheter Réduire
Abrasivité des matériaux prothétiques esthétiques face à une dent saine

Abrasivité des matériaux prothétiques esthétiques face à une dent saine

RC - Année : 2018 - Volume : 29 RC - Année : 2018 - Volume : 29 - Numéro : 2 - Page : 119-125
12,00€ Acheter En savoir +
Il suffit de regarder les dents de nos patients âgés pour se rendre compte que l’usure dentaire est un phénomène inéluctable. Qu’ils soient porteurs de prothèses ou non, l’anatomie occlusale de leurs dents n’est en rien comparable à celle de nos jeunes patients. Cette usure est plus marquée en regard des prothèses fixées, partielles ou périphériques.
La nature du matériau prothétique a-t-elle une incidence sur cette perte de substance occlusale antagoniste ? Un matériau très dur comme la zircone est-il responsable d’une abrasion plus importante qu’une céramo-métallique « classique » ? Elle-même est-elle moins invasive qu’une vitrocéramique ou qu’un composite de laboratoire ? Voici une série de questions auxquelles nous tenterons d’apporter quelques pistes de réponse, afin de choisir dorénavant sciemment la nature de nos matériaux prothétiques, en connaissance de leur abrasivité sur l’émail antagoniste. Car aujourd’hui, le matériau idéal, qui ne s’userait pas et n’abraserait pas la dent antagoniste, n’existe pas. Auteurs : Frédéric RauxPraticien libéral
Président de l’Académie de dentisterie adhésive-Pôle Île-de-France

Cédrik Bernard Praticien libéral
Membre de l’Académie de dentisterie adhésive-Pôle Île-de-France
12,00€ Acheter Réduire
Reminéralisation des lésions érosives : intérêts des complexes phospho-calciques

Reminéralisation des lésions érosives : intérêts des complexes phospho-calciques

RC - Année : 2018 - Volume : 29 RC - Année : 2018 - Volume : 29 - Numéro : 2 - Page : 111-116
12,00€ Acheter En savoir +
Ces dernières années, les chercheurs ont étudié les effets préventifs de différentes formulations à base de fluorures sur l’érosion dentaire avec des résultats positifs, bien que ces mécanismes soient limités à la surface ou à la subsurface de l’émail. Des études portant sur leur association avec d’autres agents préventifs tels que le phosphopeptide de caséine et le phosphate de calcium amorphe (CPP-ACP) mettent en évidence une amélioration de leur efficacité. Les produits contenant des phosphates et/ou des protéines peuvent interagir soit avec la pellicule acquise, augmentant son pouvoir de protection contre la déminéralisation, soit directement avec le tissu dentaire, en entrant en compétition avec des ions H+ sur des sites spécifiques de la surface dentaire. Par conséquent, l’avenir du fluorure combiné au CPP-ACP offre des perspectives prometteuses dans la prévention de l’érosion. Auteurs : Elsa Garot
AHU en odontologie pédiatrique Université de Bordeaux, CHU de Bordeaux, Laboratoire PACEA, UMR5199
Université de Bordeaux

David John Manton
Professeur, BDSc, MDSc, FRACDS, FICD, PhD
Melbourne Dental School, University
of Melbourne, Victoria (Australie)

Patrick Rouas
MCU-PH en odontologie pédiatrique Université de Bordeaux, CHU de Bordeaux
Chercheur permanent, laboratoire PACEA, UMR5199 Université de Bordeaux
12,00€ Acheter Réduire
Système d’évaluation de l’usure dentaire (SEUD)

Système d’évaluation de l’usure dentaire (SEUD)

RC - Année : 2018 - Volume : 29 RC - Année : 2018 - Volume : 29 - Numéro : 2 - Page : 101-109
12,00€ Acheter En savoir +
De par son étiologie multifactorielle, l’usure dentaire se manifeste concrètement sous des formes diverses et variées, de sorte qu’il est souvent difficile d’en faire le diagnostic et de la prendre en charge. À l’heure actuelle, il n’existe pas de consensus quant à la nomenclature et à la classification de l’usure dentaire, et aucun consensus non plus concernant les modes de prise en charge.
Une approche thérapeutique systématique demeure toutefois essentielle. Dans cet article, nous exposerons les grandes lignes du Système d’évaluation de l’usure dentaire (SEUD, TWES pour l’acronyme anglais), nous proposerons une nomenclature et une classification et nous mettrons en lumière tous les outils nécessaires à l’établissement d’un protocole clinique à travers les différents modules. Ceci permettra au praticien dentaire travaillant en cabinet privé ou au sein d’une équipe pluridisciplinaire de suivre une approche diagnostique appropriée. Auteurs : Peter Wetselaar
Service de kinésiologie orale, ACTA, Université d’Amsterdam et Vrije
Université d’Amsterdam (Pays-Bas)

Frank Lobbezoo
Service de kinésiologie orale, ACTA, Université d’Amsterdam et Vrije
Université d’Amsterdam (Pays-Bas)
12,00€ Acheter Réduire
Choix d’une approche additive dans les traitements d’usures érosives  et attritives : intérêts des full mock up

Choix d’une approche additive dans les traitements d’usures érosives et attritives : intérêts des full mock up

RC - Année : 2018 - Volume : 29 RC - Année : 2018 - Volume : 29 - Numéro : 2 - Page : 138-146
12,00€ Acheter En savoir +
Les patients atteints d’érosion et usure sévères représentent malheureusement des motifs de consultation de plus en plus fréquents au sein des cabinets. Or, le processus érosif est continu, lent et insidieux. Le recours à la technique des full mock up, ou masques, représente une importante avancée dans le cadre d’une approche additive de la reconstruction.
Cette technique, simple et pragmatique de prévisualisation est un véritable guide du commencement à la phase finale du traitement, aussi bien sur le plan esthétique que fonctionnel. Ses avantages sont multiples et constituent une véritable aide pour le praticien, du début à la fin du traitement. Nous avons, pour notre part, systématisé cette approche dans le cadre de la prise en charge de ces patients depuis sept ans maintenant. Auteurs : Gil Tirlet
Pratique Privée
MCU-PH
Membre du Groupe International de Bioémulation
12,00€ Acheter Réduire
Usure dentaire : origines et formes des lésions

Usure dentaire : origines et formes des lésions

RC - Année : 2018 - Volume : 29 RC - Année : 2018 - Volume : 29 - Numéro : 2 - Page : 81-89
12,00€ Acheter En savoir +
L’usure dentaire est une manifestation dynamique, cumulative et le plus souvent physiologique. C’est un terme générique communément employé en odontologie pour décrire différents mécanismes physico-chimiques (attrition, abrasion, abfraction, érosion…) qui interagissent le plus souvent ce qui potentialise leur effet et complique leur diagnostic différentiel. Afin de prévenir l’initiation ou le développement de lésions pathologiques, il est indispensable de connaître leur origine ainsi que leur forme clinique. Cet article revient sur ces deux aspects. Auteurs : Emmanuel d’Incau
Docteur en chirurgie dentaire
Docteur d’université en anthropologie biologique
Maître de conférences à l’UFR des sciences odontologiques de Bordeaux
Service d’odontologie et santé buccale, CHU de Bordeaux, UMR 5199 PACEA, Université de Bordeaux

François Rouzé L’Alzit
Docteur en chirurgie dentaire
Assistant hospitalo-universitaire à l’UFR des sciences odontologiques de Bordeaux
Service d’odontologie et santé buccale, CHU de Bordeaux
Exercice libéral à Bordeaux
Yannis Génique
Interne en médecine bucco-dentaire
Service d’odontologie et santé buccale, CHU de Bordeaux
Jean-Philippe Pia
Docteur en chirurgie dentaire
Ex-assistant hospitalo-universitaire à l’UFR des sciences odontologiques de Bordeaux
Service d’odontologie et santé buccale, CHU de Bordeaux
Exercice libéral à Bordeaux
12,00€ Acheter Réduire
Usure et compensations dento-alvéolaires

Usure et compensations dento-alvéolaires

RC - Année : 2018 - Volume : 29 RC - Année : 2018 - Volume : 29 - Numéro : 2 - Page : 91-99
12,00€ Acheter En savoir +
Les compensations dento-alvéolaires assurent et maintiennent dans le temps des relations inter-arcades normales malgré un éventuel décalage des bases osseuses et/ou des procès alvéolaires. Elles permettent également de maintenir une occlusion fonctionnelle tout au long de la vie malgré la progression de l’usure dentaire.
Elles comprennent différents mouvements verticaux (éruption continue), sagittaux (dérive mésiale des secteurs postérieurs, bascule linguale des secteurs antérieurs) et transversaux (verticalisation des molaires) qu’il est important de connaître lorsqu’un traitement orthodontique, prothétique et/ou implantaire est envisagé. Elles conditionnent en effet son pronostic. Auteurs : Jean-François Laluque

Docteur en chirurgie dentaire
Docteur en sciences odontologiques
Ancien assistant hospitalo-universitaire à l’UFR des sciences odontologiques de Bordeaux
Daniel Brocard

Docteur en chirurgie dentaire
Docteur en sciences odontologiques
Docteur de l’université Paul Sabatier de Toulouse
Ancien assistant hospitalo-universitaire à l’UFR des sciences odontologiques de Bordeaux
Emmanuel d’Incau

Docteur en chirurgie dentaire
Docteur d’université en anthropologie biologique
Maître de conférences à l’UFR des sciences odontologiques de Bordeaux
Service d’odontologie et santé buccale, CHU de Bordeaux
UMR 5199 PACEA, Université de Bordeaux
12,00€ Acheter Réduire
Prise en charge ortho-chirurgicale des canines maxillaires incluses

Prise en charge ortho-chirurgicale des canines maxillaires incluses

RC - Année : 2018 - Volume : 29 RC - Année : 2018 - Volume : 29 - Numéro : 1 - Page : 18-24
Les canines incluses sont régulièrement rencontrées en pratique quotidienne. Leur mise en place sur l’arcade, afin de leur permettre d’assurer leurs rôles fonctionnel et esthétique, est un véritable défi clinique. Un diagnostic précoce, une interception en temps utile et une prise en charge orthodontico-chirurgicale impliquant une étroite collaboration entre le chirurgien-dentiste traitant, l’orthodontiste et le chirurgien oral sont les clefs d’une prise en charge réussie. Auteurs : Alexandra Cloitre
AHU. Unité Fonctionnelle de Chirurgie Orale, Service d’Odontologie Restauratrice et Chirurgicale, CHU de Nantes
Sarah Lemoine
AHU. Unité Fonctionnelle de Chirurgie Orale, Service d’Odontologie Restauratrice et Chirurgicale, CHU de Nantes
Philippe Lesclous
PU-PH. Unité Fonctionnelle de Chirurgie Orale, Service d’Odontologie Restauratrice et Chirurgicale, CHU de Nantes
8,00€ Acheter Réduire
Prise en charge ortho-chirurgicale  de dents incluses multiples

Prise en charge ortho-chirurgicale de dents incluses multiples

RC - Année : 2018 - Volume : 29 RC - Année : 2018 - Volume : 29 - Numéro : 1 - Page :
L’inclusion dentaire multiple est rare et est peu décrite dans la littérature scientifique. Le diagnostic de ces inclusions est non seulement clinique mais aussi radiologique. L’imagerie tridimensionnelle y joue d’ailleurs un rôle important. Elle affine le diagnostic et le plan de traitement, permettant ainsi des résultats plus prédictibles dans ces situations cliniques complexes. La prise en charge de ces dents incluses multiples augmente considérablement la durée du traitement. Elle demande à la fois une bonne communication entre le chirurgien oral et l’orthodontiste, et également une coopération importante de la part du patient et des parents. Après avoir décrit le diagnostic et les options thérapeutiques des inclusions multiples, nous présenterons deux cas d’inclusions multiples de dents permanentes. Auteurs : Nicolas Davido
Spécialiste en Chirurgie Orale. Ancien assistant hospitalo-universitaire. Ancien interne en Odontologie. Exercice libéral, Paris
8,00€ Acheter Réduire
Voir +
09/06/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Paris et banlieue St-Germain des Près, retraite fin 2018 cède cabinet dentaire tenu 35 ans seul dans SCM 7 praticiens. Email : PKUBIAK@ME.COM - Tél. 06 95 96 22 34.
30/06/2018 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Paris et banlieue Cabinet dentaire, Paris 13e, forte activité, dans Groupe Médical, cherche collaborateur(trice). Poste à pourvoir immédiatement. Assistante, Cône ...
08/06/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Paris et banlieue Paris 75116, cède cabinet standing très bien situé, en pleine activité, travaux de qualité. Tél. 06 11 61 73 93.
05/06/2018 - ASSISTANTES - OFFRES D'EMPLOIS Syndicat dentaire Paris 19e, recherche une assistante dentaire ou aide-dentaire compétente en secrétariat pour un poste à plein temps du lundi au ...
26/06/2018 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Paris et banlieue Offre collaboration en vue de succession pour cabinet dentaire en Seine Saint-Denis, préfecture. Les jours de collaboration proposés sont le lundi, ...
Toutes les annonces

Dernière parution

RC - Usure Dentaire Sommaire Je m'abonne