Réhabilitation des édentements postérieurs

Revue Information Dentaire / 02/05/2018
Le non-remplacement des dents postérieures aboutissant à une arcade raccourcie constitue-t-il une option thérapeutique envisageable ?
Réhabilitation des édentements postérieurs

Fueki et Baba ont tenté de répondre à cette question par une méta-analyse, synthèse des résultats des études précédemment publiées à propos de l’impact du maintien d’une arcade courte sur la qualité de vie liée perçue par les patients en termes de santé bucco-dentaire.
 
La question sous-jacente est d’évaluer le bénéfice des réhabilitations des secteurs postérieurs par prothèses amovibles ou par prothèse fixée sur implants sur le confort perçu par les patients.
 
Pour conclure sur des études comparables, les auteurs en ont retenu trois, fondées sur les recueils de questionnaires de satisfaction évaluant la qualité de vie du point de vue de la santé bucco-dentaire de patients en situation d’arcade courte ou porteurs de prothèses postérieures à 6 et à 12 mois. Ils ont ainsi analysé ces trois enquêtes conduites par des centres hospitalo-universitaires en Allemagne, au Royaume-Uni et au Japon pour répondre objectivement aux deux questions cliniques suivantes :
- une prothèse amovible partielle (PAP) postérieure conduit-elle à une meilleure qualité de vie que le maintien d’une arcade raccourcie, réhabilitée ou non ?
- des prothèses fixées sur implants postérieurs conduisent-elles à une meilleure qualité de vie que le maintien d’une arcade raccourcie, réhabilitée ou non ?
 
À la première question, la méta-analyse ne montre pas de supériorité d’une PAP par rapport à une arcade raccourcie quant à la qualité de vie, ce qui amène à conclure que si l’amélioration de la qualité de vie est retenue pour justifier ce traitement, les patients qui présentent une arcade raccourcie n’en ont pas besoin de ce point de vue. Ce constat est encore plus vrai pour les patients âgés de l’étude britannique.
 
À la seconde question, une seule des trois études incluses rapporte un meilleur indice en faveur des édentements postérieurs réhabilités par prothèse fixée sur implants par rapport au simple maintien d’une arcade raccourcie non réhabilitée, mais à un niveau non statistiquement significatif. Par ailleurs, une autre étude rapporte la supériorité des réhabilitations par prothèse fixée sur implants par rapport aux prothèses amovibles partielles. Si, du point de vue de la qualité de vie perçue, les réhabilitations fixées sur implants peuvent être supérieures au maintien de l’arcade raccourcie, aucune étude n’a encore comparé la hauteur du bénéfice-coût de chacune des deux options thérapeutiques, le coût des réhabilitations sur implants étant élevé financièrement et chirurgicalement invasif. L’emploi d’implants comme supports de moyens de stabilisation des prothèses amovibles s’est développé ces dernières années afin de minimiser les coûts et les interventions. Quelques études ont montré une amélioration du facteur qualité de vie par rapport aux prothèses non stabilisées par des implants, mais aucune étude ne compare cette alternative au maintien de l’arcade raccourcie.
 
En conclusion de leur méta-analyse, les auteurs considèrent que le maintien d’une arcade raccourcie semble aussi indiqué que les prothèses amovibles partielles en matière de qualité de vie perçue, tandis que d’autres études sont nécessaires pour préciser les effets des restaurations sur implants.

Pascal De March, MCU-PH, Université de Lorraine
Responsable de rubrique
Article analysé : Fueki K, Baba K. Shortened dental arch and prosthetic effect on oral health-related quality of life : a systematic review and meta-analysis. Journal of Oral Rehabilitation 2017 ; 44 (7) : 563-572.
Mot de passe oublié / Aide
Devenir membre
Aucun commentaire

Articles similaires

Commotion cérébrale : un traumatisme crânien bénin ?

Les commotions cérébrales survenant au cours de la pratique d’une activité sportive (traumatismes crâniens souvent qualifiés – à tort ! – de mineurs, car ne s’accompagnant généralement pas d’une perte de connaissance) peuvent avoir des conséquences à long terme parfois sévères au plan psychiatrique : troubles cognitifs, dépression, comportements suicidaires… Attention notamment aux enfants et aux adolescents !

Revue de presse 12/07/2018

Activité physique et fonctions cognitives

Chez les sujets pratiquant une activité physique régulière tout au long de leur vie, le risque de déclin cognitif prématuré serait réduit d’environ un tiers. Et il n’est apparemment jamais trop tard pour s’y mettre ! La mise en place d’un programme d’exercices physiques adaptés permettrait de maintenir et d’améliorer les fonctions cognitives et la qualité de vie des personnes âgées, y compris celles qui sont « fragiles » ou à haut risque cardiovasculaire.

Revue de presse 12/07/2018

Douleurs abdominales aiguës et grossesse : attention !

Chez les femmes enceintes, la possibilité d’une appendicite (affection aux conséquences potentiellement graves : péritonite, accouchement prématuré…) doit être systématiquement évoquée lors de la survenue de douleurs abdominales aiguës. Son diagnostic n’est pas toujours aisé, car la symptomatologie est volontiers trompeuse et fruste, en raison notamment des modifications de la situation anatomique de l’appendice au cours de la grossesse et de contractions utérines fréquemment associées. Une échographie, voire une IRM, ...

Revue de presse 12/07/2018
26/05/2018 - ASSISTANTES - OFFRES D'EMPLOIS SAINT OUEN 93 ,CABINET 4 PRATICIENS DONT 1 IMPLANTO EXCLUSIVE, RECHERCHE ASSISTANTE DIPLOMEE EN CDD SEPTEMBRE 2018 A SEPTEMBRE 2019,EXPERIENCE EN ...
26/06/2018 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Paris et banlieue Offre collaboration en vue de succession pour cabinet dentaire en Seine Saint-Denis, préfecture. Les jours de collaboration proposés sont le lundi, ...
18/07/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Gironde, suite retraite vends installation dentaire complète très bon état + périphériques + petits matériels. Tél. 05 56 35 11 45 ou 06 75 73 ...
25/06/2018 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Province et communauté Cherche collaborateur, dans cabinet d'omnipratique 2 à 3 jours par semaine dans le 27 à 30mn de Rouen. Tél. 02 32 49 06 07.
11/07/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Paris et banlieue Céderai à confrère haut niveau de compétences Paro, implant, réhabilitation, patientèle de qualité, région Aix en Provence et environs. Tél. ...
Toutes les annonces

Dernière parution

ID n°28 Vol.100 - 19 Juillet 2018 Sommaire Je m'abonne