Droit à l’erreur

Revue Information Dentaire / 12/12/2017

Le « droit à l’erreur » des entreprises (et des particuliers) vis-à-vis de l’administration, notamment fiscale, a été présenté au Conseil des ministres le 27 novembre. Le projet de loi « Pour un État au service d’une société de confiance » renverse la charge de la preuve.
 
L’entreprise est présumée de bonne foi : il reviendra à l’administration de démontrer sa mauvaise foi. En cas de retard de déclaration ou de paiement, par exemple, si l’administration relève l’erreur et que celle-ci est jugée « de bonne foi », les intérêts de retards seront réduits à 30 %. Si elle est signalée par le chef d’entreprise lui-même, seulement 50 % des intérêts seront à verser.
 
Évidemment, ce droit à l’erreur ne vaudra pas dans les cas de fraude ou d’atteinte à la sécurité ou à la santé publique et en cas de récidive. Le projet de loi prévoit également un « droit au contrôle » qui permettra à toute entreprise de demander à une administration de la contrôler pour s’assurer qu’elle respecte les procédures, sans risque de sanction aggravée. Autre nouveauté : pour certaines infractions, l’Inspection du travail pourra donner un avertissement avant de sanctionner, « un carton jaune avant le carton rouge ».


Mot de passe oublié / Aide
Devenir membre
Aucun commentaire

Articles similaires

43 % du chiffre d’affaires : valeur moyenne, en hausse, d’un cabinet dentaire

43 % du chiffre d’affaires : valeur moyenne, en hausse, d’un cabinet dentaire

Le prix de cession moyen des cabinets dentaires (hors orthodontie), France entière, s’établit à 43 % du chiffre d’affaires (contre 35 % en 2015), 60 % des transactions s’inscrivant entre 24 et 60 %, selon une étude (édition de janvier 2015) publiée par Interfimo sur son site Internet (interfimo.fr) le 9 janvier.   Interfimo, filiale du Crédit Lyonnais et l’un des principaux ...

Exercice professionnel 15/01/2018A
Nouvelle grille des salaires

Nouvelle grille des salaires

Après un accord salarial conclu entre les trois organisations patronales (FSDL, CNSD et UJCD) et les syndicats de salariés, Fnispad, majoritaire dans les cabinets dentaires, FO et CFDT, les taux horaires minimaux des personnels qualifiés (emplois d’aide, d’assistante, de secrétaire technique et de prothésiste dentaire) ont été réévalués de 1,6 %. La nouvelle grille des salaires, applicable au ...

Exercice professionnel 03/01/2018
Code du travail : les libéraux satisfaits

Code du travail : les libéraux satisfaits

65 % des professionnels libéraux jugent positivement la réforme du Code du travail engagée par le gouvernement, montre une étude Harris Interactive divulguée lors du congrès de l’Union nationale des professions libérale (UNAPL) le 1er décembre. Les mesures concernant la suppression du RSI (52 %) et l’obligation de prévoir des dispositions pour les TPE dans les accords de branche (50 %) ...

Exercice professionnel 14/12/2017A
22/11/2017 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Paris et banlieue Cause départ province, cède cabinet Trocadéro Victor-Hugo 75116 Paris, très belle adresse, travaux de qualité et patientèle fidèle et de bon ...
08/01/2018 - PRATICIENS - DEMANDES D'EMPLOIS - Province et commauté Chirurgien dentiste en emploi cumul emploi retraite, cherche deux jours d’activité en salariat. Tél. 07 87 88 70 09.
03/11/2017 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Lisieux centre-ville, cède cabinet dentaire, changement d'activité. Tél. 02 31 62 28 42.
14/01/2018 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Paris et banlieue Neuilly-sur-Seine, cause surcharge de travail cherche un collaborateur associé (SELARL)avec possibilité dans l’avenir de rachat partiel ou total ...
04/01/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Paris et banlieue Paris 8e, Avenue Hoche cède cabinet. Bloc opératoire. Travaux de qualités. Bail mixte avec possibilité de sous-location idéal transfert. Etudie ...
Toutes les annonces

Dernière parution

ID n°43-44 Vol.99 - 20 Décembre 2017 Sommaire Je m'abonne