Déserts médicauxLe Conseil économique et social favorable à la coercition

Revue Information Dentaire / 22/12/2017 Le Conseil économique et social favorable à la coercition

Après la Cour des comptes et son rapport sur « l’Avenir de l’assurance maladie » publié fin novembre (lire ID n°42), c’est au tour du Conseil économique et social (CESE) de prôner le conventionnement sélectif pour sortir des déserts médicaux dans un « avis » adopté le 13 décembre. Sans remettre frontalement en cause la liberté d’installation, il voudrait réguler l’installation des spécialistes de secteur 2 dans les zones sur-denses en conditionnant leur conventionnement « à la réalisation de consultations avancées régulières en zones sous-denses ».
 
Autre proposition corrosive, supprimer les aides à l’installation qui relèvent, selon le CESE, de « l’effet d’aubaine ». « Les aides sont perçues par des médecins qui se seraient installés de toute façon ou qui étaient déjà installés », estime le Conseil qui étrille par exemple, la majoration de 20 % des honoraires des médecins généralistes allant dans les zones déficitaires. « Mis en place en 2007, ce dispositif a engendré une dépense cumulée de 63,4 millions d’euros au regard d’un apport net de l’ordre de 50 médecins dans les zones concernées », déplore le CESE. Il souhaiterait plutôt concentrer ces aides sur « un petit nombre d’incitations à effets avérés » comme le cumul emploi-retraite ou l’embauche d’un(e) secrétaire médical(e) pour libérer du temps médical. D’autres pistes sont aussi évoquées : favoriser la coopération entre professionnels de santé, promouvoir la médecine ambulatoire, développer la télémédecine…
 

Les syndicats de médecins, mais aussi l’Union nationale des professions libérales (UNAPL), dénoncent des propositions, « inefficaces et dangereuses », « contraires à l’exercice libéral », « anti-sociales » mais aussi « anti-jeunes » et « anti-entreprises ». La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a rappelé une nouvelle fois qu’elle était opposée à toute mesure coercitive.


Mot de passe oublié / Aide
Devenir membre
Aucun commentaire

Articles similaires

Le numérique au service de la qualité des soins

Le numérique au service de la qualité des soins

81 % des Français et 84 % des médecins sont convaincus que le développement des outils numériques dans le domaine de la santé pourrait permettre d’améliorer la qualité des soins à l’hôpital ou en ville, selon un sondage mené par l’institut Odoxa en mars 2018 auprès d’un échantillon représentatif de 1 002 Français, de 322 médecins et 176 directeurs d’hôpitaux.   66 % des ...

Economie de la santé 05/04/2018A
Du mieux pour la Sécu,  sauf pour la branche maladie

Du mieux pour la Sécu, sauf pour la branche maladie

Les comptes de la Sécurité sociale en 2017 s’améliorent de 2,7 milliards d’euros par rapport à 2016, a annoncé le ministère de la Santé le 16 mars dernier.   Ainsi, le solde du régime général de la Sécurité sociale et du fonds de solidarité vieillesse (FSV) s’établit à - 5,1 milliards contre -7,8 milliards en 2016. Le ministère se félicite « du plus faible déficit ...

Economie de la santé 23/03/2018A
Coup de pouce aux établissements de santé

Coup de pouce aux établissements de santé

Agnès Buzyn, ministre de la Santé, a décidé, le 1er mars, le versement de 250 millions d’euros aux établissements publics et privés de santé, « en dotation complémentaire à l’exercice 2017 » et pour faire face à la grogne des hôpitaux ces dernières semaines. Cette somme provient d’une progression moins forte que prévu des dépenses d’assurance maladie en 2017 que celle ...

Economie de la santé 08/03/2018A
04/04/2018 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Paris et banlieue Orsay (91), recherche collaborateur H/F libéral expérimenté. Poste pour 4 jours, patientèle existante, libre à compter du 20/08. Possibilité 2 ...
05/04/2018 - PRATICIENS - OFFRES D'EMPLOIS - Paris et banlieue Centre Médical Europe Paris 9e, cherche étudiant 6é année ou praticien thésé pour remplacement de juillet à septembre poste salarié temps ...
15/02/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Paris et banlieue Paris Etoile, urgent à louer local 25m2 sur cour + secrétariat + salle d'attente + stérilisation. Tél. 06 80 45 40 22.
28/03/2018 - CABINETS ACHATS LOCATIONS - Paris et banlieue Cherche gros cabinet ou centre dentaire à racheter, en Ile de France, pour praticien sérieux, ayant 35 ans d’expérience. Tél. 06 22 10 22 10.
26/03/2018 - CABINETS VENTES LOCATIONS - Province et communauté Aix-en-Provence sud, cède cabinet deux fauteuils, possibilité longue présentation, panoramique moteurs implantologie endodontie, norme handicapé, ...
Toutes les annonces

Dernière parution

ID n°14-15 Vol.100 - 11 Avril 2018 Sommaire Je m'abonne